Nouvelle étude signé par Stordata

Nouvelle étude signé par Stordata

Stordata et NetApp® dévoilent les résultats d’un sondage Ifop sur l’impact du stockage de données sur le climat qui révèle une prise de conscience croissante, chez les décideurs IT et les salariés.

Synthèse des grands enseignements

  • 91% des décideurs IT français sont convaincus qu’une meilleure gestion du stockage des données est susceptible d’avoir un impact important sur la réduction des émissions carbone.
  • 86 % des décideurs IT français sont conscients que le stockage excessif de données contribue à accroître de manière significative l’empreinte carbone de leur entreprise.
  • 39 % des décideurs IT français soulignent un besoin d’investissement dans une infrastructure informatique plus efficace et durable.

L’impact du stockage de données sur le climat est un sujet de préoccupation dans le domaine de l’IT, décideurs et salariés étant à ce titre tous concernés (respectivement à 95 et 74 %), en particulier les salariés les plus jeunes (39 % des 18-24 ans contre 23 % des 50 ans et plus). Il n’est donc pas surprenant de constater que les décideurs IT s’orientent vers la mise en œuvre de solutions technologiques pour une gestion optimisée du stockage des données intégrant des outils d’aide à la gouvernance des données, le tout dans le respect des enjeux de développement durable.

« Comprendre le véritable impact de la technologie sur l’environnement est devenu un domaine d’intérêt clé pour les entreprises, mais le sujet reste très complexe, a déclaré Philippe Menestreau, Directeur développement des ventes chez Stordata. Il reste encore beaucoup de travail, lorsque l’on constate que plus d’un tiers des personnes interrogées attendent une croissance des volumes de données à stocker et qu’un quart des équipes ne dispose pas d’une cartographie des données. C’est là que nous pouvons intervenir en offrant conseil, audits technologiques et stratégie, conception de feuilles de route, services de gouvernance et leur mise en œuvre. »

CATEGORIES