Blue Soft vise les 120 M€ de CA en 2024

Blue Soft vise les 120 M€ de CA en 2024

En 2023, Blue Soft a enregistré un chiffre d’affaires de 107 M€, en progression de 18%. En 2024, le groupe ambitionne de maintenir la croissance à deux chiffres qui le porte depuis 15 ans et vise les 120 M€ de CA. 

L’entreprise fédère aujourd’hui 900 collaborateurs et prévoit 180 recrutements dans les mois à venir. Basée à Charenton-le-Pont (94), elle s’appuie sur un réseau de cinq agences en France (Aix-en-Provence, Lyon, Niort, Rouen et Toulouse), une en Suisse et une en Belgique. 

Blue Soft est structuré autour de 14 équipes qui nourrissent deux expertises stratégiques : l’accompagnement des transformations digitales (création et optimisation de solutions numériques, traitement des données et data tech) et la conception et mise en œuvre des infrastructures de demain (move to cloud, hybridation et design, gestion et automatisation grâce à l’IA).   

Un réseau d’experts qui s’étoffera en 2024 

Blue Soft se développe au fil d’acquisitions : depuis sa création en 2008, 17 sociétés ont ainsi rejoint le giron du groupe, dont quatre en 2023 :

  • Scient : transformation digitale et data ;
  • Code Insider : technologies Microsoft et méthodologies de développement logiciel avancées ;
  • Catalyse IT : dématérialisation et digitalisation Web de « Processus Métiers » ;
  • Kaliva : maîtrise d’œuvre du projet.

Au total, ces dernières ont apporté un chiffre d’affaires supplémentaire de 11 M€. L’intégration de Code Insider a d’ailleurs permis de stimuler l’activité d’Empower, Business Unit dédiée aux solutions Microsoft.

Ludovic Hayat, co-dirigeant de Blue Soft, explique : “2023 a été une très belle année pour Blue Soft, aussi bien en matière de croissance organique que de croissance externe. Ces résultats nous permettent de tenir l’objectif de devenir l’un des acteurs majeurs du marché européen des métiers et services numériques. Afin de poursuivre le développement de l’entreprise, l’une de nos priorités est aujourd’hui la fidélisation de nos collaborateurs et l’intégration de nouveaux talents. En fonction des opportunités, nous pourrons également nous projeter sur trois ou quatre nouvelles acquisitions.”

A l’échelle européenne, Blue Soft souhaite étoffer sa présence en Belgique, un marché dynamique qu’elle explore depuis 2022 grâce à son agence de Bruxelles. L’entreprise se tournera aussi vers le Luxembourg, pour y mettre à profit son expertise de la banque, qu’elle cultive à travers son activité Consulting et son implantation à Niort (place forte de l’assurance-banque).

Des relais de croissance dans l’IA et la data 

Blue Soft accompagne aujourd’hui plus de 300 clients (Grands comptes & ETI) dans leurs projets stratégiques liés au numérique. La diversité de ses expertises lui permet d’intervenir dans de nombreux secteurs : sécurisation des infrastructures d’établissements de santé, accompagnement au changement du système informatique d’acteurs de l’assurance et de la mutuelle, externalisation d’infrastructures vers le cloud dans le domaine du luxe, etc.

Thierry Boccara, co-dirigeant de Blue Soft, conclut : “Nous devons encore optimiser les synergies entre nos différentes BU afin d’accroître l’un des atouts clés de Blue Soft : la possibilité de proposer à nos clients une expertise à 360° sur leurs problématiques liées au numérique. La montée en puissance de l’IA sera un enjeu majeur pour les années à venir, comme le traitement des données déstructurées, une richesse encore inexploitée qui doit permettre de développer de nouveaux produits et de générer des revenus complémentaires.”

CATEGORIES